Patrice Bourgeon et La Compagnie des Zincs
-*-
 

Encore heureux qu'il ait fait beau…
La Compagnie des Zincs a plus d'une tournée dans son sac !

 

Elle propose par ailleurs un nouveau spectacle, Encore heureux qu'il ait fait beau, qui est un bel hommage au music-hall des années 50 et 60…

Cet hommage que Patrice Bourgeon a choisi de rendre n'est pas un défilé « rétro », une revue mélancolique des ombres laissées derrière eux par les Frères Jacques, Trenet, Montand, Mouloudji.

En route depuis cinq ans avec Amours de Zinc, joué à travers l'Europe et les Etats-Unis, l'auteur-compositeur se fait discret le temps d'un autre spectacle et s'offre comme une récréation : celle d'un enfant des grands du music-hall, décidé à interpréter les superbes chansons du répertoire, les petites histoires des grands chansonniers.

Décidé à les faire vivre, à la manière de leurs auteurs. Parlons-en !

« Encore heureux qu'il ait fait beau » chantaient les Frères Jacques à la plume légère. Le plus vieux métier du monde n'avait jamais été source d'une si grande poésie que pour René-Louis Lafforgue et sa « Julie la Rousse »…

Et Gréco donnait plus de voix à L'Accordéon que Gainsbourg n'en avait rêvé. Et Patachou, interprète inévitable d'une des plus belles chansons sur « le milieu »
Et Bourvil, émouvant rapporteur de la « Ballade irlandaise ».
Et Boris Vian naturellement, loufoque ou sérieux, allez savoir !

De Barbara à Jean Ferrat, de Brassens à Nougaro, de jazz en java, tous sont là, chez Patrice Bourgeon : le verbe haut, et ses musiciens complices… Dominique Charnay, Franck Lincio Patrick Vassort, le trio de la Compagnie des Zincs… une affaire entendue.

Autrement dit : la troupe joyeuse et prodigue assure là un cocktail d'une fraîcheur exceptionnelle !

-*-
http://www.kwagga.de/bourgeon/
© P.Bourgeon   html: M.Becker        www.kwagga.de